1 - Vos instructions pour votre fin de vie

2 - Qui peut rédiger ses directives anticipées ?

3 - Comment rédiger vos directives anticipées ?

4 - Après avoir rédigé vos directives anticipées

5 - Tableau de bord administratif

1 - Vos instructions pour votre fin de vie

  • Directives anticipées = instructions pour votre fin de vie.
  • Avec les directives anticipées, vous faites connaître votre volonté pour les décisions médicales à prendre au moment de votre fin de vie.
  • Si vous n’avez pas écrit de directives anticipées, votre personne de confiance parlera en votre nom.

Vous avez un problème administratif, une question sur vos droits ou besoin d'un conseil ?
Rejoignez le groupe d’entraide administrative !

Groupe d’entraide

2 - Qui peut rédiger ses directives anticipées ?

  • Toute personne de plus de 18 ans peut rédiger ses directives anticipées.
  • Pour une personne sous tutelle, il faut l’autorisation du juge ou du conseil de famille.
  • Si vous ne pouvez plus écrire par vous-même, vous pouvez demander à deux témoins, dont votre personne de confiance, de les rédiger à votre place.

3 - Comment rédiger vos directives anticipées ?

Dans votre Dossier médical partagé

  • Le plus simple est d’inscrire vos directives anticipées dans votre Dossier médical partagé (DMP).
  • Le DMP contient un formulaire et vous propose un modèle.
  • Si vous n’avez pas encore de dossier médical partagé, vous pouvez le créer en ligne, ou chez votre pharmacien ou à la Caisse primaire d’assurance-maladie (CPAM).
  • Attention : votre DMP n’est pas dans votre compte Ameli.
  • Pour plus d’informations, lisez notre fiche sur le Dossier médical partagé (DMP).
  • Une fois votre DMP créé, sur la page d’accueil de votre DMP, dans la fenêtre de droite “Mes informations”, cliquez sur “Déposer mes directives anticipées”.

Rédigez vos directives anticipées

  • Si vous utilisez le Dossier médical partagé (DMP) pour écrire vos directives anticipées, vous avez le choix entre :
    • rédiger vos directives dans le formulaire en ligne du DMP,
    • ou joindre un document avec vos directives (pdf, jpg, etc.) si vous les avez déjà rédigées sur papier ou sur un ordinateur.
  • Dans le DMP, 2 modèles vous sont proposés :
    • La modèle A si vous êtes en fin de vie (page 6)
    • Un modèle B si vous êtes en bonne santé (page 8)
  • Vous pouvez déjà consulter ces modèles dans la fiche officielle du ministère de la Santé.
  • Chaque modèle vous permet de préciser quels sont vos choix concernant :
    • les situations dans lesquelles vous voulez que l’on vous maintienne ou non artificiellement en vie,
    • les actes et traitements médicaux dont vous pouvez faire l’objet,
    • en cas d’arrêt des soins, l’utilisation de sédatifs et de traitement de la douleur pour vous faire perdre conscience jusqu’à votre décès.

4 - Après avoir rédigé vos directives anticipées

  • Prévenez votre médecin et vos proches que vous avez écrit vos directives anticipées.
  • Dites-leur où elles sont :
  • Les directives anticipées ont une validité illimitée.
  • Vous pouvez les modifier ou les annuler à tout moment en allant sur votre dossier médical partagé.
  • Seule la version la plus récente sera prise en compte par votre médecin.

5 - Tableau de bord administratif

  • Pour suivre et gérer votre situation administrative, créez votre tableau de bord avec K.hub