• Votre médecin traitant est le médecin qui vous soigne régulièrement, celui que vous allez voir en priorité quand vous avez un besoin de santé.
  • Si vous déclarez votre médecin traitant, et si vous le consultez en priorité, vous serez mieux remboursé.
  • Pour suivre vos remboursements, créez votre tableau de bord avec K.hub

1 - Déclarez votre médecin traitant

Votre tableau de bord administratif gratuit.

Découvrir K.hub

Choix du médecin traitant

  • Vous choisissez librement votre médecin traitant, du moment qu’il est d’accord.
  • Il peut être un médecin généraliste ou spécialiste, votre médecin de famille ou un autre médecin. Il peut exercer seul, dans un cabinet, un centre de santé ou à l'hôpital. Aucune règle géographique.
  • Deux solutions pour déclarer le médecin que vous avez choisi :

Déclaration du médecin traitant en ligne

  • Le médecin traitant fait la déclaration en ligne, avec votre accord. Il utilise votre carte Vitale et transmet directement les informations à votre Caisse de Sécurité sociale (CPAM).
  • Pas de déclaration possible sur ameli.

Formulaire de déclaration

Changement de médecin traitant

  • Faites une nouvelle déclaration. Cela suffit.

2 - Taux de remboursement avec ou sans médecin traitant

  • Pour suivre vos remboursements, créez votre tableau de bord avec K.hub

Enfant de moins de 16 ans

  • Si votre enfant de moins de 16 ans, la déclaration de médecin traitant n’est pas obligatoire pour être remboursé normalement.
  • Vous pouvez déclarer un médecin traitant pour votre enfant, mais cela n’a aucun effet sur le remboursement.

Consultation d’un médecin généraliste

  • Si le médecin généraliste est votre médecin traitant (ou son remplaçant) :
    • la sécurité sociale rembourse 70% du tarif de la sécurité sociale.
    • il vous restera toujours 1€ à payer (sauf moins de 18 ans, femme enceinte, et si vous avez la CMU-C ou l’ACS).
  • Si le médecin généraliste n’est pas votre médecin traitant, la sécurité sociale rembourse seulement 30% du tarif de la sécurité sociale.
  • Si vous êtes loin de chez vous (vacances, déplacement professionnel, etc.), ou en cas d’urgence :
    • vous pouvez consulter un médecin autre que votre médecin traitant,
    • la sécurité sociale appliquera le taux de 70% comme si c’était votre médecin traitant.

Consultation d’un médecin spécialiste

  • Vous devez avoir l’accord de votre médecin traitant pour consulter un médecin spécialiste.
  • Sauf dans les cas suivants, où vous pouvez aller directement chez le spécialiste :
    • le gynécologue pour des examens périodiques (dépistage, suivi d’une contraception, d’une grossesse, IVG par médicament).
    • l’ophtalmo pour avoir ou renouveler des lunettes, ou dépister ou suivre un glaucome.
    • le psychiatre ou neuropsychiatre entre 16 et 25 ans.
    • le stomatologue (hors actes chirurgicaux lourds).
  • Si vous respectez ces règles :
    • la sécurité sociale rembourse 70% du tarif de la sécurité sociale.
    • il vous restera toujours 1€ à payer (sauf moins de 18 ans, femme enceinte, et si vous avez la CMU-C ou l’ACS).
  • Si vous consultez un spécialiste sans être passé par le médecin traitant, alors que vous auriez dû le faire, la sécurité sociale rembourse seulement 30% du tarif de la sécurité sociale.

Autres spécialités (dentiste, etc.)

  • Les professions médicale suivantes ne sont pas concernées par la procédure du médecin traitant :
    • chirurgien-dentiste
    • laboratoires
    • pharmaciens
    • auxiliaires médicaux
    • biologistes
    • transports sanitaires
    • fournisseurs d'appareillages (opticiens, etc.)
  • Vous serez remboursé normalement. Inutile de passer par un médecin traitant.

Affection longue durée

  • Si vous avez une affection longue durée, le médecin traitant rédige le protocole de soins qui vous permettra d’être remboursé à 100%.
  • Vous pouvez consulter directement les spécialistes inscrits dans votre protocole de soins, sans passer par votre médecin traitant si :
    • le médecin spécialiste vous suit dans le cadre d'une maladie chronique,
    • le médecin traitant a donné son accord sur les soins,
    • vous serez alors remboursé normalement.

3 - Tableau de bord administratif

  • Pour suivre vos droits à remboursement et gérer votre situation administrative, créez votre tableau de bord avec K.hub