1 - Dans quels cas contester la taxe d’habitation ?

2 - Comment faire la réclamation ?

3 - Quand faire la réclamation ?

4 - Simulateur

5 - Tableau de bord administratif

1 - Dans quels cas contester la taxe d’habitation ?

  • Si vous n’êtes pas d’accord avec le montant de votre taxe d’habitation, vous pouvez faire une réclamation.
  • Pour comprendre la taxe d’habitation, et notamment les règles d’exonération et réduction, lisez notre fiche La taxe d'habitation.

Vous avez un problème administratif, une question sur vos droits ou besoin d'un conseil ?
Rejoignez le groupe d’entraide administrative !

Groupe d’entraide

2 - Comment faire la réclamation ?

En ligne sur impots.gouv

  • Connectez-vous à votre espace particulier impots.gouv.fr
  • Allez dans la rubrique “Nous contacter” puis sélectionnez “Je signale une erreur sur le calcul de mon impôt”.
  • Précisez les raisons pour lesquelles vous contestez le montant de votre taxe d’habitation.

Au centre des impôts

  • La page 2 de votre avis de taxe d’habitation précise l’adresse du centre des impôts en charge de votre taxe d’habitation.
  • Appelez-le, ou allez sur place, ou écrivez une lettre.
  • Si vous écrivez une lettre,envoyez-la en recommandé avec accusé de réception.

Aide pour la réclamation

  • Si vous avez besoin d’aide pour préparer votre lettre ou message, créez votre K.hub et interrogez-nous.

3 - Quand faire la réclamation ?

  • Vous avez jusqu’au 31 décembre de l’année suivante pour faire votre réclamation.
    • Exemple : si votre avis d’imposition date de septembre 2018, faites votre réclamation avant le 31 décembre 2019.
  • Si votre réclamation est acceptée, le montant de la taxe versé en trop vous sera remboursé. Ce sera un “dégrèvement”.

4 - Simulateur

  • Pour savoir si vous avez droit aux exonérations et/ou à la réforme de la taxe d’habitation, utilisez notre chatbot K.bot.

5 - Tableau de bord administratif

  • Pour suivre et gérer votre situation administrative, créez votre tableau de bord avec K.hub.