Première étape : suppression de 2018 à 2020

  • En 2018, la taxe d’habitation sur la résidence principale a déjà été réduite de 30% pour les ménages dont le revenu fiscal de référence ne dépasse pas un plafond.
  • La réduction atteindra 65% en 2019.
  • La suppression sera complète en 2020.

Deuxième étape : suppression de 2021 à 2023

  • Les ménages non concernés par la suppression de 2018 à 2020 y auront droit de 2021 à 2023.
  • Le Premier ministre Edouard Philippe l’a annoncé le 13 juin à l’Assemblée nationale.
  • Comme pour les autres ménages, le calendrier sera étalé sur 3 ans :
    • réduction en 2021 et 2022,
    • puis suppression totale en 2023.
  • Cette suppression ne concerne que l’habitation principale. Pas de suppression de la taxe d’habitation pour les résidences secondaires.
  • A noter : cette baisse n’est pas encore inscrite dans la loi. Elle doit être adoptée dans la loi de finances pour 2020.

Testez notre nouveau service.
K.hub simplifie votre vie administrative.

Essayer gratuitement

Simulez vos droits à la baisse de la taxe d’habitation

  • Utilisez K.bot pour simuler vos droits à exonération de taxe d’habitation.