• Vous avez un entretien d’embauche, une formation, un concours, ou un nouvel à l’emploi après le chômage.
  • L’aide à la mobilité permet d’avoir une aide financière de Pôle emploi pour les dépenses de transport, repas, et hébergement.

1 - Vérifiez si vous remplissez les conditions

  • Vous devez être inscrit en catégorie 1, 2, 3, 4 «stagiaire de la formation professionnelle» ou 5 «contrat aidé».
  • L’entretien d’embauche, le concours, la formation, ou le nouvel emploi sont à plus de 60 km ou à 2 heures de trajet aller-retour de votre résidence.
  • L’offre d’emploi est un CDI ou un CDD d’au moins 3 mois.
  • Vous devez être inscrit à Pôle emploi.
  • Vous devez être chômeur non indemnisé, ou avoir une allocation chômage inférieure ou égale à 28,86 € brut par jour.
  • Si vous ne remplissez pas toutes les conditions, vous pouvez quand même demander l’aide. La décision sera prise par le directeur de l’agence Pôle emploi, selon votre situation.

Créez votre hub administratif. Recevez les bonnes alertes. Utilisez l'assistance aux démarches.

Essayer gratuitement

2 - Montant de l’aide

  • Transport : bon SNCF ou 0,20€ par kilomètre (km aller + retour).
  • Hébergement : maximum 30 € par nuit (fournir la facture).
  • Repas : forfait de 6 € par jour.
  • Le montant maximum sur 12 mois est de de 5 000€ .
  • Cette aide n’est pas imposable sur le revenu. Pas de cotisation sociale non plus.

3 - Faites la demande

4 - Justificatifs et annulation

  • Conservez l’attestation de présence à l'entretien d’embauche, au concours, à la formation, au stage.
  • En cas d'annulation du déplacement, vous devez rapporter le bon non utilisé.